30.03.2022
Sortir sa calculatrice pour calculer son revenu

Vous avez une saisie sur votre salaire ? Il faut savoir que celui-ci est effectué en fonction du minimum vital calculé par l’Office des poursuites. Mais qu’en est-il des impôts ? Pourquoi ne sont-ils pas déduits du minimum vital ? Cet article répondra à ces différentes questions. 

 

Comment le minimum vital est-il calculé ?

Le minimum vital, en matière de poursuites, est un calcul effectué par l’office des poursuites compétent de manière à établir et évaluer si vous êtes saisissables ou non. Il permet à une personne de pouvoir couvrir ses besoins vitaux.

 

Quels sont les critères de calcul du minimum vital ?

Des charges de base s’appliquent en fonction de votre situation familiale :

  • CHF 1’200.- par mois pour une personne vivant seule
  • CHF 1’350.- par mois pour une personne seule avec enfant(s)
  • CHF 1’700.- par mois pour un couple marié, deux personnes vivant en partenariat enregistré ou un couple avec enfant(s)
  • CHF 850.- par mois pour une personne vivant en concubinage
  • CHF 400.- par mois pour un enfant jusqu’à 10 ans, pour le parent qui en a la garde (en cas de garde alternée, 200.- par mois et par parent)
  • CHF 600.- par mois pour un enfant de plus de 10 ans, pour le parent qui en a la garde (en cas de garde alternée, 300.- par mois et par parent)

 

Le calcul de celui-ci se fait également en déduisant vos charges courantes :

  • Frais de logement (loyer, intérêts hypothécaires)
  • Assurance maladie et autres cotisations sociales
  • Frais de transports et de repas
  • Base pour enfant(s)
  • Pension alimentaire
  • Frais de garde, formation des enfants
  • Paiements par acomptes ou loyer/leasing pour les objets de stricte nécessité́ (biens insaisissables)
  • Dépenses diverses (par exemple frais médicaux, médicaments, franchise, naissance et soins apportés à des membres de sa famille, déménagement, etc.)

 

Ceux-ci sont bien évidemment établis de sorte à se tenir aux bases édictées par les autorités cantonales afin d’assurer un respect et une égalité de traitement auprès des personnes concernées. Cette disposition garantit au débiteur et à sa famille la possibilité de mener une existence décente, sans toutefois les protéger contre la perte des commodités de la vie ; elle vise à empêcher que l'exécution forcée ne porte atteinte à leurs intérêts fondamentaux, les menaces dans leur vie ou leur santé ou leur interdise tout contact avec le monde extérieur.

Bien entendu, une fois la créance complétement remboursée lors de la saisie, celle-ci se verra immédiatement retirée et vous retrouverez à nouveau le montant total de votre salaire. Cependant, il faut savoir que les inscriptions sur votre extrait du registre des poursuites resteront inscrites pendant cinq ans. Afin de les supprimer définitivement, Solvable vous propose ses services de manières à radier toutes vos inscriptions et retrouver un extrait vierge.

N’hésitez pas à consulter notre site en ligne en un clic !

 

Pourquoi les impôts ne font pas partie des déductions du minimum vital ?

Une pétition a été proposée en 2014 afin de modifier cette problématique qui a été rejetée pour la raison suivante :

« selon une jurisprudence constante, le paiement d'un impôt n'est pas une dépense indispensable au sens de l'art. 93 LP, cette disposition ne concernant que les dépenses qui sont absolument nécessaires à l'entretien du débiteur et de sa famille. Dans ces conditions, la prise en compte des dettes d'impôt dans le calcul du minimum vital reviendrait à conférer un privilège à l'État et serait donc contraire au principe d'égalité entre les créanciers de droit privé et de droit public. De plus, même si l'on voulait déclarer insaisissable la part de salaire nécessaire au paiement des impôts afin de préserver les intérêts de l'État, il n'y aurait aucune garantie que le débiteur emploie le montant correspondant à cette fin (arrêt du Tribunal fédéral du 17 novembre 2003, 7B.221/2003 consid. 2 et références citées) ».

De ce fait, les impôts sont donc considérés comme un moyen d’alimenter le flux financier de l’État, des communes et de la Confédération et ainsi que permettre également de répondre aux changements de situation personnelle du contribuable. En aucun cas il sera établi comme déduction sur le minimum vital en vue de la Loi Fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite.

 

Comment faire pour m’en sortir si j’ai une saisie sur mon salaire ?

Dès que l’Office des poursuites établi un calcul sur votre minimum vital, une convocation vous sera envoyée afin d’aboutir à une procédure de saisie sur votre salaire, de sorte à pouvoir rembourser les différentes dettes cumulées auprès des créanciers. Disons qu’il est difficile, dans ce cas de figure, de pouvoir s’en sortir.

Solvable est là pour vous. une fois que la saisie est levée de manière à supprimer les inscriptions restantes avec notre mode opératoire Zeka Vista.

Toute personne, commerçante ou non, peut se déclarer surendettée devant le juge. Celui-ci peut alors ouvrir une procédure de faillite. Il est possible d’effectuer une faillite personnelle comme une solution de dernier ressort. Afin d’entamer une procédure de faillite qui a pour but de donner la possibilité au débiteur de repartir sur de meilleures bases, il est important de respecter les conditions suivantes :

  • Démontrer son surendettement.
  • Démontrer au juge que tout arrangement amiable avec les créanciers est exclu.
  • Montrer que son budget sera équilibré à l'avenir et qu'il sera capable de contrôler ses finances sans refaire de nouvelles dettes. Le budget après faillite doit au moins pouvoir inclure l'impôt courant.
  • Disposer d'environ CHF 5'000 pour payer une avance de frais liés à la faillite.

Pour tout autre renseignement ou question, contactez-nous au 0216206000 ou par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. !

 



Qui peut accéder à vos données de solvabilité ?

Si vous avez déjà fait l’objet de rappels, de poursuites (commandement de payer, acte de défaut ...

Lire la suite...

50% des jeunes suisses en difficulté avec leurs factures

En Suisse, il est estimé que 47% des jeunes de 18 à 25 ans auraient des difficultés à payer leur ...

Lire la suite...

Mon extrait de l'office des poursuites en ligne

Il est maintenant possible de commander votre extrait de l'office des poursuites en ligne. Simplifi ...

Lire la suite...

Articles les plus récents

Comment obtenir un crédit après un refus ?

Obtenir un crédit en Suisse est très commun, toutefois, afin d’éviter le surendettement, la con ...

Lire la suite...

Tout savoir sur la ZEK : codes ZEK et nettoyage de données

Si vous avez effectué une demande de crédit, de leasing ou possédez plusieurs cartes de crédit, ...

Lire la suite...

Faire une demande de crédit avec des poursuites. Possible ou pas ?

Vous avez des poursuites et vous voulez faire un crédit pour tout solder ? Ceci est l’un des moye ...

Lire la suite...