04.09.2020
Femme souriante regardant son ordinateur entourée de plusieurs sacs

Nos clients nous disent souvent qu’ils n’ont pas vu la situation se compliquer petit à petit, et que cette dernière est soudainement devenue invivable. Mais alors, comment reconnaître les signes de l’endettement et comment y remédier ?

L'objectif de Solvable est de vous apprendre à devancer cette situation et ainsi à prévenir les signes qui pourraient vous mettre dans une condition financière délicate.

Dans cet article, nous vous récapitulons les différents éléments à ne pas ignorer afin d’affronter la situation en face et de prendre le taureau par les cornes.

 

1) Vous accumulez des retards avec vos factures mensuelles

Tous les mois, nous devons faire face aux charges habituelles comme le loyer, les assurances, le remplissage du frigidaire. Il est important d'en tenir compte dans votre budget, car c’est ce qu’il vous permet d’avoir un toit sur la tête et de vous nourrir quotidiennement. Il s’agit de nos besoins primitifs et vous devez être en mesure de pouvoir honorer le paiement de ces charges chaque fin de mois.

Si, à chaque 25 du mois vous vous retrouvez dans une situation anxiogène, il est temps de reprendre le contrôle de la situation. Dans ce cas-là, vous avez sûrement des charges qui sont trop importantes par rapport à vos revenus, ou que vous êtes un peu trop dépensier. Ceci nous amène au point 2.

 

2) Vos dépenses ne sont pas en adéquation avec vos charges

Souvent, nous remarquons que nos clients ou même nos proches ont tendance à continuer de faire des achats et des dépenses comme s’il n’avaient pas de soucis d’argent, c’est vivre au-dessus de ses moyens.

Dans ce cas de figure, Il y a donc lieu de faire un travail sur soi-même, de se rationaliser et de trouver des solutions simples tout en continuant à vivre normalement.

Pour donner un exemple basique, faites-vous votre café le matin chez vous au lieu de vous arrêter au tea-room du coin, ou préparez-vous un plat la veille pour votre repas de midi au lieu d’aller manger le plat du jour au restaurant. Cela permet de faire des économies, mais aussi de surveiller votre alimentation et de vous préparer de bons plats maison. Comme on dit, un esprit sain dans un corps sain.  

Afin de mieux organiser votre budget et votre porte-monnaie, il peut vous être utile d’établir une liste de vos dépenses hebdomadaires et de réparer les éléments vitaux et les dépenses qui sont superflues et dont vous n’avez pas besoin toutes les semaines. Ensuite, vous ajoutez vos frais fixes et comparez cette liste à vos revenus.

 

3) Vous payez le montant minimum pour vos cartes de crédit

Dans un premier temps, il est important de rappeler que la carte de crédit ne devrait pas être utilisée quotidiennement, d’autant plus si vous sentez que votre budget est serré.

La carte de crédit est un moyen de paiement qui se doit de rester occasionnel et réservé aux dépenses particulières, pour autant que vous avez le montant à disposition pour tout solder. Si ce n’est pas le cas, la situation deviendra peu à peu de plus en plus compliquée alors que vous continuerez d’utiliser la carte en courant derrière le remboursement de cette dernière. Il s’agit de l’exemple parfait pour illustrer l’effet boule de neige.

Pour finir, il est important de pouvoir mettre régulièrement un peu d’argent de côté, pour tout le monde.

Le montant dépend bien sûr de vos revenus et de vos charges, mais même lorsque votre budget est serré ou que vous traversez une période particulière, nous vous conseillons de mettre quelque chose de côté, même s’il s’agit de Fr. 20.00 par mois.

Lorsque votre situation se sera améliorée, l’habitude sera là et mettre de l’argent de côté ne sera plus un problème pour vous et vous augmenterez votre épargne de manière naturelle.

 

En quoi Solvable vous aide ?

Beaucoup de personnes peuvent se reconnaitre dans l’un des signes évoqués dans cet article. Cependant, il est important de ne pas céder à la panique. En effet, vous n’êtes pas seul dans cette situation.

Nous sommes spécialiste dans le domaine de la gestion de budget depuis plusieurs années et aide chaque mois plusieurs centaines de clients dans ces conditions.

A partir du moment où vous réalisez que la situation vous échappe de manière lucide, vous avez déjà fait un grand pas.

Par-dessus tout, rappelez-vous que nous n’êtes pas seuls.

Avec notre aide et notre coaching quotidien sans jugement, vous vous sentirez épaulé et motivé. N'hésitez donc plus et faites une demande en ligne, sans engagement afin que nous puissions faire un état des lieux de votre situation.

 

 



La faillite personnelle, comment s'en sortir ?

En Suisse, il existe une option pour les personnes et les sociétés endettées, appelée la faillite. Il faut cependant remplir quelques conditions particulières pour y avoir recours.

Dans cet article, nous revenons en détail sur cette option, ses avantages et ses inconvénients.

Lire la suite

50% des jeunes suisses en difficulté avec leurs factures

En Suisse, il est estimé que 47% des jeunes de 18 à 25 ans auraient des difficultés à payer leurs factures, notamment dans les domaines de la télécommunication, de la santé (assurances-maladies et médecins) mais également des achats sur internet. 

D’autre part, 80% des adultes victimes de surendettement ont contracté leur premier emprunt avant leurs 25 ans. 

Lire la suite

Mon extrait de l'office des poursuites en ligne

Il est maintenant possible de commander votre extrait de l'office des poursuites en ligne.

Simplifiez-vous la vie. Pas besoin de vous déplacer. Faites la commande de votre extrait des poursuites en ligne.

Lire la suite

L'effet boule de neige avec les dettes

L’effet boule de neige représente l’accumulation des dettes d’une personne causée par un écart entre ses revenus et le montant de ses dettes.

D’une manière imagée, cela représente une petite boule de neige qui roule et grossi pour devenir de plus en plus imposante. De cette manière il est facile de perdre le contrôle rapidement. 

Donc plus l’écart entre les revenus d’une personne et le montant de ses dettes est élevé, plus la boule de neige grossira rapidement. 

Mais il ne faut pas s’inquiéter, sortir d’une telle situation n’est de loin pas impossible si l’on s’y prend correctement, et si on en parle. 

Lire la suite

Le taux de débiteurs en Suisse encore en augmentation

Selon une récente étude, le taux de débiteurs en Suisse a été recalculé le 31 janvier 2019 pour l’année 2018. 

On entend par débiteur, une personne ayant au moins une créance en contentieux (donc une facture qui a généralement fait l’objet d’un ou plusieurs rappels) ouverte auprès d’un créancier. 

Pour déterminer ce taux, l’étude a pris en compte tous les particuliers qui font l’objet de poursuites (à partir de la réquisition de continuer la poursuite) auprès de 500 entreprises dans toute la Suisse. 

Lire la suite

Articles les plus récents

Comment comprendre la ZEK ?

Si vous avez effectué une demande de crédit, de leasing ou possédez plusieurs cartes de crédi ...

Lire la suite

Faire une demande de crédit avec des poursuites. Possible ou pas ?

Vous avez des poursuites et vous voulez faire un Lire la suite

Saisie sur salaire, les impôts exclus du minimum vital

Vous avez une saisie sur votre salaire ? Il faut savoir que celui-ci est effectué en foncti ...

Lire la suite